Megafon

Megafon

MegaFon PJSC est l’un des principaux fournisseurs de services de télécommunications universels russes, opérant dans tous les segments des marchés des télécommunications en Russie. La Société et ses filiales disposent de licences pour opérer dans toutes les régions russes et dans les républiques d’Abkhazie, d’Ossétie du Sud et du Tadjikistan.

La Société a été la première en Russie à lancer la 3G pour les opérations commerciales. En juillet 2012, MegaFon a obtenu l’une des quatre licences de dix ans pour la fourniture de services 4G/LTE dans toute la Fédération de Russie et a déjà commencé à fournir ces services dans 50 régions différentes. En octobre 2013, MegaFon a finalisé l’acquisition d’une participation de 100 % dans Scartel/Yota, qui détient d’importantes licences 4G/LTE, auprès de Garsdale Services Investment Limited, son actionnaire et membre du groupe AF Telecom (voir ci-dessous). La Société est une leader dans la fourniture d’Internet mobile et en deuxième position quant au nombre d’abonnés actifs en Russie.

 

Histoire

Le 17 juin 1993 était la date d’enregistrement de North-West GSM CJSC (Saint-Pétersbourg). Alexander Malyshev est devenu le premier directeur général. Les principaux investisseurs internationaux comprenaient les sociétés scandinaves Sonera (Finlande), Telia International AB (Suède) et Telenor Invest AS (Norvège). L’équipement de télécommunication a été fourni par Nokia.

1994 – lancement de l’exploitation commerciale du réseau GSM (2G), le premier en Russie.

1999 – le nombre d’abonnés de la société est passé à plus de 100 000. À ce moment-là, le réseau du GSM du Nord-Ouest couvrait complètement Saint-Pétersbourg et la région de Léningrad, il était également en pleine expansion dans les régions du nord du Nord-Ouest russe.

Juillet 1999 – North-West GSM est le premier opérateur russe à signer des accords d’itinérance avec tous les pays d’Europe. La même année, pour la première fois en Russie, la communication mobile a commencé à fonctionner dans le métro de Saint-Pétersbourg, et l’éventail de services à valeur ajoutée de l’opérateur comprenait l’accès WAP à Internet.

2000 – les actionnaires de la société adoptent une nouvelle stratégie ciblant le marché de masse.

Novembre 2001 – le nombre d’abonnés GSM du Nord-Ouest a dépassé 500 000.

Mai 2002 – Le nombre d’abonnés GSM du Nord-Ouest dépasse le million.

7 mai 2002 – dans le cadre du changement de marque North-West GSM CJSC a été renommé MegaFon OJSC. Le rebranding de l’entreprise a débuté le 28 avril 2002, par un changement de logo. À ce moment, North-West GSM a fusionné avec Sonic Duo CJSC (Moscou), Ural GSM CJSC (Ekaterinbourg), Mobicom-Kavkaz CJSC (Krasnodar), Mobicom-Center CJSC, Mobicom-Novosibirsk CJSC, Mobicom-Khabarovsk CJSC, MCS- Povolzhie OJSC, Volzhsky GSM (Saransk , République de Mordovie).

Le 2 octobre 2007, MegaFon a mis en service le premier fragment russe du réseau de troisième génération en IMT-2000 / UMTS (3G) sur le territoire de Saint-Pétersbourg et de la région de Léningrad. Pour la première fois dans ce pays, le sous-système d’accès radio UTRAN (UMTS Terrestrial Radio Access Network) a été lancé pour une exploitation commerciale expérimentale et comprenait 30 stations de base. Et déjà le 24 octobre 2007, MegaFon a annoncé le début de la 3Gservice à Saint-Pétersbourg et dans la région de Léningrad. Pour la première fois en Russie, les services suivants sont devenus disponibles pour les utilisateurs de masse : Accès Internet à une vitesse de transmission de données dix fois supérieure à celle des réseaux GSM existants (2G et 2,5G) de technologie GPRS / EDGE, de haute qualité Télévision mobile, communication vidéo.

Décembre 2008 – l’assemblée générale extraordinaire des actionnaires de MegaFon a pris une résolution sur la réorganisation de MegaFon OJSC sous la forme de sa fusion avec Sonic Duo CJSC (Moscou), Ural GSM CJSC (Ekaterinbourg), Mobicom-Kavkaz CJSC (Krasnodar), Mobicom-Center CJSC, Mobicom-Novosibirsk CJSC, Mobicom-Khabarovsk CJSC, MCS-Povolzhie OJSC. Le nombre d’abonnés a dépassé 43,2 millions.

Le 16 mars 2009, MegaFon a fondé un opérateur de réseau mobile virtuel « PROSTO » (Just for Communication) sur la base de la branche Stolichny.

Le 1er juillet 2009, la réorganisation a été achevée et les services de communication mobile en Russie sont désormais fournis par les branches Nord-Ouest, Stolichny, Kavkaz, Centre, Volga, Oural, Sibérie et Extrême-Orient de MegaFon OJSC.

Le 25 septembre 2009, il a été annoncé le changement de marque de TT mobile CJSC, filiale de MegaFon qui fournissait des services de télécommunications sous la marque MLT – « Mobile Lines of Tadjikistan ». Le nom de la nouvelle société est MegaFon-Tadjikistan.

Depuis le 1er mars 2010, Ostelecom CJSC a commencé à fournir des services de télécommunications dans la région de Tskhinvali (territoire occupé de Géorgie) sous la marque MegaFon.

En juin 2010, MegaFon a acquis 100 % des actions de la société Synterra , ce qui était une initiative visant à renforcer l’infrastructure de réseau et à améliorer les positions sur les marchés des communications longue distance, de l’accès haut débit fixe et mobile à Internet, ainsi que des services de convergence.

Trois mois plus tard, l’assemblée générale extraordinaire des actionnaires de MegaFon a approuvé à l’unanimité l’acquisition de 100 % des actions de PeterStar CJSC auprès de Synterra.

Sur la base des résultats du troisième trimestre 2010, MegaFon est devenu le deuxième opérateur en termes de revenus mobiles.

Sur la base des résultats du troisième trimestre 2010, MegaFon est devenu le leader de la part des revenus des services à valeur ajoutée (SVA) parmi les trois grands opérateurs.

En 2010, MegaFon est devenu le premier opérateur (après MTS) en nombre d’abonnés parmi les fournisseurs de communications cellulaires russes.

À la suite de 2010, MegaFon a acquis la deuxième position en termes de chiffre d’affaires parmi les trois grands opérateurs russes.

Le 20 juillet 2011, il a été annoncé le changement de marque de TT mobile CJSC. La marque MLT a été renommée MegaFon-Tadjikistan.

En novembre 2011, MegaFon a signé un accord de partenariat avec Scartel pour le développement conjoint des réseaux de quatrième génération LTE (Long Term Evolution) en Russie. En conséquence, la société a eu l’opportunité de fournir des services LTE 4G en utilisant les équipements de Scartel. A son tour, Scartel pourra utiliser l’infrastructure de MegaFon.

En décembre 2011, la société a créé MegaLabs, filiale à 100%, qui est le centre unique de conception et de lancement de services à valeur ajoutée.

En août 2012, MegaFon a sorti son premier smartphone appelé Megafon Mint en Russie avec le nouveau Intel Atom (système sur puce). En décembre 2013, la société a obtenu une licence pour la télédiffusion par câble.

En janvier 2014, la société a lancé des réseaux internationaux de données en itinérance de quatrième génération. Les premiers pays où le service est disponible sont la Suisse et la Corée du Sud. Le même mois, le PDG de MegaFon, Ivan Tavrin, a obtenu une participation de 12% de VK.com, le site de réseautage social le plus populaire de Russie, du fondateur de VK, Pavel Durov.

En février 2014, le conseil d’administration de MegaFon a approuvé un accord pour acheter une participation de 100% avec droit de vote dans SMARTS Volgograd, une unité de la société de téléphonie mobile SMARTS qui couvre la Volga et les régions centrales du pays.

Le même mois, MegaFon a lancé commercialement le réseau de fragments LTE Advanced (LTE-A) au sein du Garden Ring à Moscou. Anciennement, le réseau MegaFon a testé le LTE-A aux Jeux olympiques d’hiver de 2014 à Sotchi. Pour cela, Megafon utilise des bandes dans la gamme 2600 MHz, une combinaison unique de spectre de fréquences et de ressources réseau de Skartel en tant qu’opérateur de réseau mobile virtuel (MVNO).

Difficultés de Megafon

En novembre 2012, MegaFon a reçu un certain nombre d’ordres des autorités russes des télécommunications et du marché des consommateurs pour modifier les contrats avec ses 63 millions d’abonnés et rendre ces contrats conformes aux exigences de la loi russe. Toutes les tentatives de MegaFon pour contester ces ordonnances devant les tribunaux d’arbitrage russes ont été infructueuses.

Toujours en 2012, plusieurs affaires d’arbitrage devant des tribunaux russes ont statué que MegaFon avait violé les droits des consommateurs.

MegaFon n’a pas satisfait aux exigences de la législation russe et n’a signalé aucun certificat de conformité requis par la loi à l’Agence fédérale de communication Rossvyaz.

Le 28 janvier, des députés libéraux-démocrates ont demandé que des sanctions soient imposées aux oligarques russes, liés à des clubs de football britanniques (dont le dirigeant de MegaFon Alisher Usmanov et le propriétaire de Chelsea Roman Abramovich) en réponse à l’ empoisonnement de la figure de l’opposition russe Alexei Navalny.

 

Edmond